Cet article date de plus de sept ans.

Le commissariat de Berck fermé pour cause d'odeur pestilentielle

Le commissariat de Berck dans le Pas-de-Calais a été évacué ce mardi et restera fermé jusqu'à nouvel ordre. En cause, une odeur pestilentielle qui empoisonne la vie des policiers. 
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Maxppp)

Yeux qui piquent, gorge qui gratte, nez qui coule et tête en vrac. Depuis trois semaines, la soixantaine de fonctionnaires du commissariat de Berck n'en peut plus. En cause, une odeur aussi pestilentielle que mystérieuse. Personne ne sait d'où elle vient.

Et ce n'est pas faute de chercher. Les pompiers interviennent quotidiennement et des analyses biologiques ont été menées. En vain. Conséquence, ce mardi les fonctionnaires sont allés à la médecine du travail et le commissariat a été évacué et fermé ce mardi par le préfet. Les policiers n'en peuvent plus.

"Cet air vicié vient d'une odeur d'ammoniaque et de souffre. On a une dame qui a perdu sa voix en un quart d'heure ", explique Fabrice Kazmierzak, délégué UNSA Police.   

Le commissariat restera fermé jusqu'à nouvel ordre. "On devrait récupérer deux salles en face puis ensuite des préfabriqués qui seront installés dans la cour du commissariat ", détaille Fabrice Kazmierzak.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.