La vente d'antibiotiques à l'unité autorisée à l'essai

Pendant trois ans et dans certaines pharmacies, les antibiotiques seront vendus à l'unité. Cette expérimentation autorisée par l'Assemblée devrait permettre d'éviter le gaspillage et de limiter la pollution par les médicaments dans notre environnement.

(Maxppp)

L'Assemblée nationale a
donné vendredi son feu vert à la vente à l'unité de certains antibiotiques à
titre expérimental.
Les députés ont autorisé ces ventes afin d'éviter leur
gaspillage ou une automédication dangereuse.

Une expérimentation sur trois ans

Pendant trois ans, des
pharmacies volontaires vendront ces médicaments dans des conditions fixées par
décret, aux termes de cette disposition du PLFSS (projet de loi de financement
de la Sécurité sociale) pour 2014, qui a été examiné en première lecture à
l'Assemblée.

 

"Des règles extrêmement
strictes", Marisol Touraine

"Un médicament sur deux n'est pas consommé " a regretté Marisol Touraine. Le surplus est en général jeté, après être resté des mois ou des années dans un placard ou une armoire à pharmacie.
La ministre de la Santé souligne que l'expérimentation serait encadrée par "des règles extrêmement
strictes
", en réponse à l'opposition qui s'inquiétait du conditionnement
des médicaments, du sort des notices ou encore des problèmes d'observance par
les patients.