Une conversation téléphonique du FBI sur les pirates informatiques diffusée... par des pirates informatiques

Les pirates informatiques Anonymous ont diffusé sur le web une conversation téléphonique du FBI avec Scotland Yard consacrée... aux activités des pirates informatiques.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

J. Edgar Hoover, le premier patron du FBI, en aurait avalé son chapeau. Et aurait probablement fait avaler le leur à quelques-uns de ses collaborateurs. Car depuis aujourd'hui, l'internaute le plus moyen peut trouver sur le site Youtube - en plus des vidéos de chatons, des reprises de "Nothing Else Matters" au ukulele et des meilleurs buts de Jean-Pierre Papin - une conversation téléphonique entre le FBI et Scotland Yard. Cette intéressante tranche de vie des institutions policières dure 17 minutes et elle est enrichie du courrier électronique de l'agent du FBI qui a organisé la conférence téléphonique entre les enquêteurs américains et britanniques.

Ce coup d'éclat est signé des pirates informatiques Anonymous, engagés dans un bras de fer avec les autorités américaines depuis la fermeture du site Mégaupload. Et - cerise sur le gâteau - le sujet de la conférence est : les pirates informatiques Anonymous (plus Lulzsec, Antisec et autres). Le message est clair : vous parlez de nous ? Nous le savons, et le faisons savoir.

"L'information était uniquement destinée aux responsables des forces de l'ordre et a été obtenue illégalement ", grince le FBI dans un communiqué. Il précise que son système informatique n'a pas été "violé". Dans un tweet, les Anonymous déclarent, guoguenards, que le FBI "doit être curieux de savoir comment nous sommes capables de lire en permanence leurs communications internes, depuis longtemps
maintenant
". Une soif de connaissance que les enquêteurs ne manqueront pas de vouloir étancher.