Cet article date de plus de huit ans.

Sécurité informatique : les ministères privés de smartphones

Les services de Jean-Marc Ayrault ont envoyé une piqûre de rappel pendant l'été à tous les ministères, concernant la sécurité informatique. Il est notamment interdit de transmettre des informations classifiées avec de simples smartphones. Un rappel à l'ordre qui intervient deux mois après les révélations d'Edward Snowden sur le système de surveillance américain Prism.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Les ministères transmettent-ils des informations classées secret défense à l'aide de banal smartphone ? C'est en tous cas pour s'assurer que les règles de cybersécurité sont bien respectées que Matignon s'est fendu d'une note, datée du 19 août, que s'est procurée L'Express, et qui rappelle l'ensemble des mesures à respecter en matière de communication téléphonique et éléctronique. Des règles d'autant plus importantes au vue des récentes révélations d'Edward Snowden sur le système de surveillance américain Prism. 

►►► A lire aussi  La cyberattaque, nouvelle arme de guerre des Etats ?

Utiliser l'intranet et les téléphones sécurisés

"La survenance ces derniers mois de plusieurs atteintes à la sécurité des  systèmes d'information conduit à rappeler les règles élémentaires ", indique cette note émanant des services de Jean-Marc Ayrault. Toutes les informations sensibles doivent être transmises "par les terminaux  équipés de systèmes agréés par l'ANSSI " (l'agence nationale de la sécurité des systèmes d'information), à savoir l'intranet sécurisé Isis et les téléphones sécurisés Teorem.

Ces derniers, loin de ressembler à des smartphones, ont été mis au point par Thalès pendant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. D'après L'Express, il y en a actuellement plus de 2.300 répartis entre les ministères régaliens, c'est à dire Défense, Justice, Intérieur, Finances et Affaires étrangères. La note stipule également que les informations sensibles doivent "dans la mesure du possible, être hébergées sur le territoire national ". 

"Les téléphones cryptés ça rame et ça plante tout le temps"

Autre consigne de Matignon : ne plus renvoyer son compte mail professionnel vers sa messagerie personnelle, proscrire les SMS, et être particulièrement vigilant pendant ses déplacements en dehors du pays. "A l'étranger, il convient d'avoir à l'esprit que les  communications téléphoniques ou par voie électroniques peuvent être écoutées, surtout dans les organismes internationaux, les aéroports, les hôtels, les  restaurants et les cybercafés ", ajoute le texte.

"Ce sont des consignes de sécurité en vigueur depuis longtemps et qui sont  répétées régulièrement ", assure Matignon. Le problème c'est qu'il y a encore beaucoup de ministres qui utilisent leurs téléphones et leurs tablettes personnels, sans forcément faire très attention et pour cause, d'après un membre de cabinet : "les téléphones cryptés ça rame et ça plante tout le temps ".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.