Cet article date de plus de huit ans.

Le site de rencontre AdopteUnMec passe du virtuel au réel

Une boutique éphémère a vu le jour à Paris, censée reproduire le concept du site de rencontre AdopteUnMec.com. Des hommes sont installés dans des boîtes géantes de poupées, et les femmes peuvent venir y faire leur marché. L'occasion de poser la question : les rencontres virtuelles ont-elles pris le pas sur les rencontres réelles ?
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (CB Radio France)

Faites votre choix : "le surfeur", "le barbu", "le geek", "le rockeur", "l'aventurier", les hommes sont alignés dans des boîtes géantes de poupées, dans cette boutique éphémère mise en place par le site de rencontre AdopteUnMec.com. 

"Je pense que les garçons en rayon ont finalement peu de chance de trouver preneur, mais beaucoup de célibataires viennent par curiosité dans cette boutique, et ce sont eux qui se plaisent finalement entre eux", constate Thomas Pawlowski, directeur marketing du site Internet.

Les filles sont venues entre copines et commentent les "produits" en magasin. Les hommes dans les boîtes sont inscrits sur le site et ont été sollicités pour venir poser (bénévolement). "Souvent sur Internet les garçons modifient leur photo avec Photoshop, et on ne s'en rend compte que bien plus tard, quand on les rencontre... Donc cette boutique nous fait gagner du temps ", explique très sérieusement Keisha, 22 ans.

"Le virtuel est un partenaire de la rencontre"

Alors, ce genre de boutique augure-t-il un retour vers les rencontres réelles plutôt que virtuelles ? Non, selon le directeur marketing du site, pour qui les deux vont ensemble : "On vit  dans une société très individualiste où il est difficile de rencontrer des gens en dehors de ses amis proches ou de son travail, donc les gens compensent par le web ", explique Thomas Pawlowski. "Pou r la génération 2.0, le virtuel est un partenaire technologique de la rencontre ", poursuit-il, précisant que 80% des utilisateurs du site ont entre 18 et 35 ans.

En une journée, cette boutique éphémère située rue des Halles, au coeur de Paris, aura vu défiler environ un millier de personnes. Le responsable marketing se félicite, d'autant plus que l'idée est née d'une blague pour le 1er avril.

Au bout d'une semaine, la boutique changera de place, elle s'installera à Bruxelles, Lausanne, Toulouse et Lyon. Depuis sa création il y a quatre ans, AdopeUnMec.com revendique 4,7 millions d'inscrits.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.