Cet article date de plus de neuf ans.

Face à la pression de Montebourg, Yahoo! renonce à racheter Dailymotion

Selon le Wall Street journal, Yahoo! aurait renoncé à acquérir Dailymotion après une réunion mi-avril avec Arnaud Montebourg et un représentant de France Télécom-Orange, le propriétaire du site de vidéos en ligne. Le ministre du Redressement productif a refusé de voir partir "l'une des meilleures start-up françaises" sans un accord "équilibré". Une attitude qui agace le patron de France Télécom et – semble-t-il – le ministère de l'Économie numérique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
  (Capture d'écran Autre)

Le capital de Dailymotion ne
partira pas aux Etats-Unis. Selon le Wall Street Journal  de ce mardi , Yahoo! a jeté l'éponge. Le portail Internet ne souhaite plus acquérir le
site français de vidéos en ligne. Le quotidien économique raconte la réunion du 12 avril entre Arnaud Montebourd, le ministre du Redressement productif,
Henrique de Castro, le numéro 2 de Yahoo! et Gervais Pellissier, le directeur
financier de France Télécom-Orange (qui détient le site). Arnaud Montebourg se serait fermement
opposé à l'accord que proposait Yahoo!.

"Je ne vais pas
vous laisser vendre l'une des meilleures start-up françaises" (Arnaud
Montebourg)

D'après le Wall Street
Journal
, Arnaud Montebourg aurait déclaré qu'il ne "voulait pas que 75% qu'une start-up française pleine de succès soit vendue à un géant américain du Web ". Le gouvernement français et France Télécom-Orange (dont 27% du capital est
détenu par l'Etat français) ont demandé à ce que la transaction ne porte que
sur 50% de la société, selon le Wall Street Journal . Yahoo! a refusé.

"Vous ne savez pas ce que vous faites"

Le ministre du Redressement productif aurait lancé, en
haussant la voix : "Je ne vais pas vous laisser vendre l'une des meilleures
start-up françaises
". Il aurait ajouté, toujours selon le quotidien
économique américain : "Vous ne savez pas ce que vous faites !  "

Dans un communiqué publié mardi soir, Arnaud Montebourg a affirmé souhaiter "qu'un
partenariat entre Yahoo! et Orange soit construit sur une base équilibrée,
mutuellement bénéfique pour les deux entreprises
". Son ministère étant
attaché à "créer les conditions optimales du développement international de Dailymotion ". 

Colère au ministère délégué à l'Économie numérique

Voilà qui agace le patron
de France Telecom Stéphane Richard qui depuis six mois travaillait sur ce dossier. Il explique qu'il était sur le point de parvenir à un arrangement équilibré, sous-entendu : en gardant les centres de décisions dans l'hexagone. Selon lui : "Dailymotion est une filiale d'Orange, et non de l'État. C'est le groupe et son
conseil d'administration qui gèrent ce dossier."

Même colère, semble-t-il, du
côté du ministère délégué à l'Économie numérique de Fleur Pellerin. D'après une
source proche, la ministre aurait trouvé "hallucinante" l'attitude de l'ingérable Arnaud Montebourg. Un ministre capable de faire "capoter" un partenariat d'une telle
importance. Un nouveau dossier qui laisse deviner l'ambiance plus que tendue
qui règne actuellement au sein du gouvernement.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers High Tech

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.