Cet article date de plus de huit ans.

Grâce à Hubble, la Nasa remonte plus près du Big Bang

La découverte d'une galaxie vieille de 13,3 milliards d'années rapproche encore un peu plus les scientifiques de l'aube de l'Univers.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Les images de la plus ancienne galaxie jamais découverte, obtenues par Hubble et publiées mercredi 12 décembre 2012 par la Nasa. (NASA)

SCIENCES – Une nouvelle découverte annoncée par la Nasa, l'Agence spatiale américaine, mercredi 12 décembre, rapproche encore un peu plus les scientifiques de l'aube de l'Univers. Le télescope spatial Hubble a récemment observé les galaxies les plus lointaines jamais vues, une découverte "archéologique" sur les origines de l'univers qui permet de comprendre un peu mieux ce qui s'est passé après le Big Bang.

En effet, ces observations effectuées sur six semaines, en août et en septembre, ont permis de découvrir sept nouvelles galaxies, dont la plus ancienne est âgée de 13,3 milliards d'années, soit 380 millions d'années après le Big Bang. "A cette époque l'Univers n'avait que 3% de son âge actuel", a expliqué lors d'une conférence de presse Richard Ellis, astrophysicien à l'Institut de technologie de Californie (Etats-Unis), à Pasadena. L'âge estimé de l'univers est de 13,7 milliards d'années. La dernière découverte de taille en la matière portait sur une galaxie qui remontait à 500 millions d'années après le Big Bang.

"Ces images sont comme la première échographie d'un bébé. Ce sont les plus vieilles 'recherches archéologiques' dont nous disposons sur les origines de l'Univers", a ajouté Abraham Loeb, du département d'astronomie à l'université de Harvard. Les scientifiques attendent donc avec impatience le lancement, d'ici au mieux cinq ans, du successeur d'Hubble, le télescope spatial à infrarouge "James Webb Space Télescope/JWST".

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sciences

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.