Un trou noir, 17 milliards de fois plus gros que le soleil, découvert

Des astronomes ont découvert un trou noir hors-norme. Il représente 14% de la masse totale de sa galaxie. Un monstre qui pourrait remettre en cause les théories sur la formation des galaxies.

(L'observatoire Mcdonald, Texas Autre)

La revue Nature a publié cette semaine une étude sur la découverte d'un
trou noir hors du commun. Un monstre baptisé NGC 1277. Il est situé à 220
millions d'années-lumière de nous. Il se trouve dans une galaxie dix fois plus
petite que notre Voie Lactée. NGC 1277 est gigantesque. Il représente 14% de la
masse totale de sa galaxie contre 0,1% habituellement. "C'est vraiment une galaxie insolite ",
résume dans un communiqué Karl Gebhardt, de l'Université du Texas à Austin

Dernier chiffre : la
masse de NGC 1277 équivaut à 17 milliards de fois celle de notre Soleil.

Repenser les théories
des galaxies

Cette proportion est si
élevée qu'elle pourrait contraindre les spécialistes à réviser leurs théories
sur la formation des galaxies. "C'est presque entièrement un trou
noir. Elle pourrait constituer le premier objet d'une
nouvelle classe, les trous noirs
galactiques
", a expliqué Karl Gebhardt.

Un trou noir est la
force la plus puissante de l'Univers. Il se forme lorsqu'une très grosse étoile
s'effondre sur elle-même à la fin de sa vie. Sa taille peut s'accroître s'il
fusionne avec d'autres trous noirs, et fait ainsi "un trou noir
supermassif". Or, NGC 1277, remet en question cette théorie à cause de la
taille de sa galaxie. Selon les astronomes, il a dû se former grâce à un autre
mécanisme cosmique, jusqu'ici ignoré. "La galaxie hébergeant ce nouveau trou
noir semble s'être formée voici plus de huit milliards d'années, et ne paraît
pas avoir beaucoup changé depuis lors
", souligne l'Institut Max Planck,
qui a dirigé l'étude.