Cet article date de plus d'un an.

Sciences : étudier un blob à la maison

Publié Mis à jour
Sciences : étudier un blob à la maison
France 3
Article rédigé par
B.Aparis, S.Giaume, D.Gac, F.Goncalves - France 3
France Télévisions

Le CNRS recherche 10 000 volontaires pour élever des blobs. Cet organisme étrange et fascinant est une curiosité de la nature. Il est capable d'apprendre, même sans cerveau.

Le chat de la maison a le sentiment d'être délaissé. Depuis l'été, la concurrence est rude, avec le blob qui tient dans de petites boîtes. Titouan, 12 ans, et Marin, 8 ans, ne s'intéressent plus qu'à cette chose, ni animale, ni végétale, ni champignon, mais le blob fascine.

10 000 scientifiques amateurs

Cet organisme unicellulaire est nourri aux flocons d'avoine, parfois aux champignons, mais pas que. Trop à l'étroit, il tente de s'échapper. Et quand il mange des flocons teintés de bleu, il change de couleur. Autre expérience : un labyrinthe en Lego avec, à la clé, d'autres flocons d'avoine. Le blob est définitivement adopté par Titouan. "Je serais triste de plus avoir de blob", avoue le jeune garçon. De nombreuses classes élèvent ces organismes et réalisent les mêmes expériences que l'astronaute Thomas Pesquet, dans la Station spatiale internationale. Le CNRS fait appel à 10 000 scientifiques amateurs pour y étudier les conséquences du réchauffement climatique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.