Espace : une troisième sortie extravéhiculaire pour Thomas Pesquet

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Espace : une troisième sortie extravéhiculaire pour Thomas Pesquet
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Thomas Pesquet est sorti mercredi 16 juin de la Station spatiale internationale afin d'installer de nouveaux panneaux solaires. Pour sa troisième sortie dans l'espace, l'astronaute a été bien préparé. 

Le sas vient de s'ouvrir. Il est un peu plus de 14 heures, mercredi 16 juin, lorsque Thomas Pesquet sort le premier de la Station spatiale internationale (ISS), suivi de son fidèle coéquipier américain, Shane Kimbrough. Mais pour cette troisième sortie extravéhiculaire, c'est le Français qui porte les galons rouges du chef de mission. Cette maîtrise n'exclue toutefois pas l'émotion. 

Installer de nouveaux panneaux solaires 

"D'être accroché avec deux doigts à la station, juste la tenir comme ça et de regarder un vide de 400 kilomètres sous mes pieds, ça ne fait rien, parce que le cerveau a bien compris qu'on n'allait pas tomber. Par contre, de mettre une longe – donc on est accroché, il n'y a pas de problème –  et de lâcher ces deux doigts et de pousser vers la station et de partir comme ça dans le vide total vers la Terre, mais très lentement, ça, c'est très désagréable", a expliqué Thomas Pesquet. L'ISS a toujours besoin de plus d'électricité, et les deux astronautes vont employer plus de 6 heures à installer de nouveaux panneaux solaires plus performants à l'autre bout de la station. Un bras articulé va aider Thomas Pesquet et Shane Kimbrough à dérouler ces panneaux d'une masse de 350 kilos. Le Français a été parfaitement préparé pour cela. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Thomas Pesquet

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.