Espace : baptême du feu réussi pour Thomas Pesquet

Ce vendredi 13 janvier, l'astronaute français Thomas Pesquet a effectué sa première sortie dans l'espace, deux mois après son arrivée à bord de l'ISS. Une réussite qu'évoque le journaliste Jean-Christophe Batteria. 

FRANCE 3
Après la sortie extravéhiculaire de Thomas Pesquet, ce vendredi 13 janvier, hors de l'ISS, le journaliste Jean-Christophe Batteria revient sur l'évènement. Il explique : "Mission accomplie avec brio pour Thomas Pesquet après 6h30 passées dans l'espace. Il a pu, avec le commandant américain, un homme expérimenté, regagner le sas, puis regagner aussi le confort relatif de la station spatiale internationale, retrouver la pression atmosphérique".

Il faut attacher ses pieds 

Le journaliste détaille également la mission de l'astronaute français : "C'était de changer les batteries à l'extérieur de l'ISS. Les batteries, ce sont ces grosses plaques métalliques. Pour pouvoir les débrancher et les déboulonner, il faut attacher ses pieds. Ça demande des années d'expérience, des années d'entrainement pour parvenir à ces gestes". De cette mission, Thomas Pesquet lui-même a aussi donné quelques détails : "ce scaphandre est aussi encombrant qu'une armure. Maintenir une personne en vie dans le vide de l'espace, ça ne se fait pas comme ça, donc on a dans le sac à dos tous les systèmes nécessaires", a-t-il dit.  
 
Thomas Pesquet et Shane Kimbrough le 13 janvier 2017.
Thomas Pesquet et Shane Kimbrough le 13 janvier 2017. (FRANCEINFO)