Sciences : l'astrophysicien Stephen Hawking est mort

Connu à travers la planète pour ses travaux sur les trous noirs et ses talents de vulgarisateur, le scientifique Stephen Hawking, atteint de la maladie de Charcot, est décédé mercredi à l'âge de 76 ans.  

Voir la vidéo
FRANCE 3

Vénéré dans le monde entier, il était l'incarnation du pouvoir de l'esprit humain. Stephen Hawking, génie scientifique et grand explorateur des secrets de l'univers, a vécu plus d'un demi-siècle dans un corps paralysé par la maladie de Charcot. "Quand j'ai été diagnostiqué à 21 ans, on m'a dit que cela me tuerait en trois ou quatre ans. 54 ans plus tard, même affaibli dans un fauteuil, je continue de travailler et d'écrire des articles scientifiques", racontait-il.

Un brillant scientifique

Même s'il n'a pas révolutionné les fondements de la physique théorique. "Il nous laisse des contributions essentielles sur la physique des trous noirs", estime Thibault Damour, professeur de physique théorique à l'Institut des hautes études scientifiques. Après le succès en 1988 de son best-seller Une brève histoire du temps, traduit en 35 langues, Stephen Hawking promène son fauteuil et son emblématique synthétiseur vocal partout dans le monde. Il côtoie les grandes figures de ce monde, inlassable ambassadeur des sciences. Mercredi, c'est une des étoiles les plus brillantes de l'astrophysique qui s'est éteinte.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le physicien britannique Stephen Hawking, le 12 avril 2016 à New York (Etats-Unis).
Le physicien britannique Stephen Hawking, le 12 avril 2016 à New York (Etats-Unis). (BRYAN BEDDER / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP)