Cet article date de plus de cinq ans.

Osiris-Rex : "Ramener des échantillons [d'un astéroïde] sur Terre, c’est le graal pour le planétologue"

La NASA va lancer ce jeudi soir une mission spectaculaire et inédite. La sonde Osiris-Rex va entamer un long voyage pour aller se poser en 2018 sur l’astéroïde Bennu. Objectif : prélever et ramener sur terre des échantillons. Pour Sylvestre Maurice, astrophysicien, ce genre de missions est capital pour tenter de percer les mystères de la création de l’Univers.

Article rédigé par
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Sylvestre Maurice, astrophysicien (REMY GABALDA / AFP)

Pourquoi les missions de ce type se multiplient depuis quelques années ?

Sylvestre Maurice : Il existe depuis les années 90 un engouement pour ce que l’on appelle des petits corps. Depuis Galileo et son voyage vers Jupiter, on a enchaîné ce genre de missions. On pense évidemment à la sonde Rosetta. Les Japonais, les Européens ou encore les Américains s’y sont mis. On aime les petits corps !

Pourquoi s’intéresse-t-on plus particulièrement à ces petits corps ?

Parce que ce sont ces briques initiales qui ont formé le système solaire. Et ces briques sont tellement petites qu’elles ne se sont pas transformées. On appelle ça de la matière originelle. C’est la matière dans son état, il y a 4,5 milliards d’années lorsque le système solaire s’est formé. Sur Terre, on ne trouve pas de vieilles roches. Tout a été transformé. On n’a pas de traces de ce passé. Ramener des échantillons sur Terre, c’est donc le graal pour le planétologue.

Comment va se dérouler la mission ?

La mission Osiris-Rex doit se poser sur l’astéroïde Bennu entre 2018 et 2020. En l’espace de cinq secondes, elle va absorber entre 60 grammes et deux kilos de matière. A son retour sur Terre en 2023, ces échantillons seront prêtés à l’ensemble de la communauté scientifique internationale pour des études. La Nasa pilote ce projet, mais elle a engagé les meilleurs spécialistes. Parmi eux : les spécialistes français de l’observatoire de Nice.

Sylvestre Maurice, astrophysicien : "La mission Osiris-Rex doit se poser sur l’astéroïde Bennu entre 2018 et 2020"
écouter

L’odyssée de la mission Osiris-Rex
FRANCEINFO

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Espace

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.