Espace : TESS, le satellite chasseur de planètes

Le Transiting Exoplanet Survey Satellite, plus connu sous l'acronyme TESS, est parti rechercher d'autres planètes inconnues susceptibles d'abriter la vie. La NASA a lancé ce télescope ce mercredi 18 avril.

FRANCE 2

Ce mercredi 18 avril, le satellite TESS est parti à la découverte de nouveaux mondes où la vie serait possible, hors de notre système solaire. Une heure après son décollage, le télescope de la NASA a déployé ses deux panneaux solaires. Le patrouilleur va désormais scruter la voûte céleste et ses milliards d'étoiles.

Rendre la conquête de l'espace possible

"Ce que TESS va faire, c'est examiner la luminosité de milliers d'étoiles. [...] Nous pourrons dire si oui ou non une planète est dans la zone habitable, une région où il y aurait de l'eau liquide à la surface", explique le docteur Jennifer Burt, chercheur exoplanète au Massachusetts Institute of Technology. De l'eau, une température ni trop chaude ni trop froide, un terrain rocheux : TESS doit trouver ces planètes qui présentent les mêmes caractéristiques que la Terre. Selon la NASA, le télescope pourrait découvrir 20 000 exoplanètes hors de notre système solaire, dont 500 d'une taille deux fois supérieure à celle de notre Terre. Il faudra encore plusieurs années pour que la conquête de l'espace devienne une réalité.

Le JT
Les autres sujets du JT
Illustration du satellite Transiting Exoplanet Survey Satellite (Tess) qui doit être lancé le lundi 16 avril 2018 par la Nasa.
Illustration du satellite Transiting Exoplanet Survey Satellite (Tess) qui doit être lancé le lundi 16 avril 2018 par la Nasa. (NASA)