Des traces d'activité biologique dans une météorite martienne?

Une météorite tombée sur Terre en 2011 relance le débat sur des formes de vie sur Mars. Selon des chercheurs internationaux, le carbone découvert sur cette roche pourrait être d'origine biologique.

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Ejectée de Mars par l’impact d’un astéroïde, cette petite météorite appelée Tissint  a atterri dans le désert du Maroc le 18 juillet 2011. Plusieurs chercheurs ont déjà démontré qu'elle présentait des cavités pleines de matière carbonée. Et que ce carbone était de nature organique. C'est l'origine de ce carbone qui fait débat. 

Car ces chercheurs qui appartiennent notamment au Laboratoire des sciences de la Terre et des planètes de l'école polytechnique fédérale de Lausanne ont exclu une origine terrestre de ces composants carbonés. Ils ont aussi estimé qu'ils ne pouvaient pas s'expliquer par une cristallisation d'un magma à haute température. Leur thèse, c'est qu'il est "plus probable que cette matière, de type kérogène, ait été déposée à basse température dans ces fissures près de la surface de Mars, par infiltration d’un liquide riche en composés organiques." Autrement dit que ce carbone serait d'origine biologique.

"Existence possible d’une activité biologique sur Mars, du moins dans le passé?"

"Il est délicat d’asséner des certitudes, surtout dans un domaine aussi sensible, prévient Philippe Gillet, le directeur de l'EPFL. Je suis ouvert à ce que d’autres études viennent nous contredire. Mais nos conclusions sont toutefois de nature à relancer activement le débat consacré à l’existence possible d’une activité biologique sur Mars, du moins dans le passé."