Espace : le satellite Gaïa dévoile une cartographie de la Voie lactée, la plus précise jamais réalisée

Cette carte en 3D de notre galaxie a été réalisée à partir du nouveau catalogue publié par le télescope européen. Lancé en orbite il y a près de dix ans, il enregistre la position d'étoiles parfois vieilles de plusieurs milliards d'années et leur composition chimique.

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Cette image publiée par l'Agence spatiale européenne montre la cartographie de la Voie lactée, lundi 13 juin 2022. (EUROPEAN SPACE AGENCY / AFP)

C’est la cartographie la plus complète et la plus précise de notre galaxie qui a été révélée, lundi 13 juin au matin, par l'Agence spatiale européenne : une carte résultante de plusieurs années d’observation du satellite Gaïa, déployé dans l’espace depuis 2013. Sur cette carte de la Voie lactée, en trois dimensions, près de deux milliards d’étoiles ont été répertoriées, inventoriées, avec une précision jamais atteinte jusqu’ici quant à leur position relative, leur déplacement, leur âge.

Des informations sur "les époques les plus primitives"

Il a fallu plusieurs années aux scientifiques pour traiter les données enregistrées par Gaïa depuis son poste d’observation placé à 1,5 million de kilomètres de la Terre. Le satellite a aussi pour la première fois permis d’étudier la composition chimique de ces millions d’étoiles, explique Alexandra Recio-Blanco, astronome à l’observatoire de la côte d’Azur : "En regardant la composition chimique des étoiles, qui est un peu comme leur ADN, on peut déduire qu'il y a des étoiles aussi vieilles que la galaxie qui nous informe sur les époques les plus primitives. Ce sont des survivantes de 13 milliards d'années d'âge. Et ensuite, nous avons également des témoins de l'histoire récente de la galaxie qui ont quelques centaines de millions d'années".

Le satellite européen enrichit également le catalogue des connaissances sur d’autres objets célestes de notre galaxie comme les astéroïdes, autant d’éléments marqueurs de l’histoire de La Voie lactée. Et ce n’est pas fini, le satellite va poursuivre son recueil de données jusqu’en 2025.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Astronomie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.