Vaccin AstraZeneca : "Pour la population générale, il est très clair que les bénéfices sont supérieurs aux risques", estime la Commission technique des vaccinations de la HAS

Interrogé sur franceinfo, Daniel Floret, vice-président de la Commission technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé, va dans le sens de la décision prise par l'Agence Européenne des médicaments. Pour lui, les bénéfices du vaccin AstraZeneca restent supérieurs aux risques potentiels. 

Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
L'Agence européenne du médicament a estimé mercredi 7 avril que les bénéfices du vaccin AstraZeneca restaient supérieurs aux risques.  (MATTHIAS BEIN / DPA-ZENTRALBILD)

L’Agence européenne des médicaments (AEM) a estimé ce mercredi que les caillots sanguins devraient être répertoriés comme des effets secondaires "très rares" du vaccin d’AstraZeneca contre le Covid-19. "Pour la population générale, il est très clair que les bénéfices sont supérieurs aux risques", a appuyé mercredi 7 avril sur franceinfo le professeur Daniel Floret, vice-président de la Commission technique des vaccinations de la Haute Autorité de Santé.

Des complications liées à l'âge ?

Pour lui, le comité de sécurité de l’Agence européenne des médicaments (PRAC) a tout de même encore des "points importants à préciser", notamment le risque en fonction des tranches d'âge.

"Il a été reconnu que la plupart de ces complications très spécifiques étaient survenues chez des personnes jeunes et notamment des femmes", a poursuivi Daniel Floret expliquant qu'il fallait maintenant déterminer "si c'est parce que les jeunes femmes ont été plus vaccinées que les personnes les plus âgées avec ce type de vaccin ou si c'est une réalité".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.