Rougeole : les îles Samoa frappées par une épidémie particulièrement meurtrière

Les autorités des îles Samoa viennent de décréter un couvre-feu jeudi 5 décembre, et ce, pendant deux jours. Le temps de vacciner toute la population contre la rougeole.

france 2

Dans les rues des îles Samoa, inhabituellement silencieuses, des drapeaux rouges devant les maisons indiquent aux équipes sanitaires les foyers qui n'ont pas encore reçu de vaccin. Les commerces, les écoles, ou les bâtiments publics sont fermés jusqu'à nouvel ordre. Et les seuls endroits désormais où les habitants s'amassent en ville sont les points de vaccination. La priorité est donnée aux enfants. Ce sont les premières victimes de l'épidémie, car les plus exposés. 54 enfants de moins de 4 ans sont déjà morts en moins de deux mois.

Plus de 4 000 cas recensés

"On ne sait pas quoi faire. On ne sait pas comment accepter ça", avoue une femme dont la fille a été emportée par la rougeole. Plus de 4 000 cas ont déjà été recensés sur une population de 200 000 habitants. 19 enfants sont hospitalisés et dans un état critique. Alors certains habitants ont choisi de se claquemurer, par crainte d'être contaminés. "Je garde mes enfants à la maison par sécurité. J'ai acheté des jouets pour qu'ils ne soient pas tentés d'aller trop loin", précise un père de famille.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une infirmière prépare des vaccins contre la rougeole, dans la ville samoane de Le\'auva\'a, le 2 décembre 2019. 
Une infirmière prépare des vaccins contre la rougeole, dans la ville samoane de Le'auva'a, le 2 décembre 2019.  (AFP PHOTO / ALLAN STEPHEN / UNICEF)