Le vaccin contre le papillomavirus désormais recommandé pour les garçons

Il était déjà recommandé pour les filles, mais dès l'été 2020, la Haute autorité de la santé conseille aux garçons de se faire vacciner contre le papillomavirus. 

France 2

Un changement majeur dans la vaccination contre le papillomavirus. La Haute autorité de la santé recommande désormais de l'élargir aux garçons. Dès l'été 2020, les adolescents de 11 à 14 ans sont invités à se faire immuniser contre ce virus sexuellement transmissible très fréquent. En effet, 90% des femmes sont contaminées au début de leur vie intime. Un virus à l'origine de plus 6 000 nouveaux cas de cancer qui concernent les deux sexes. Les cas de cancer des appareils génitaux du pharynx et de l'anus sont plus fréquents chez les femmes. 

20% des femmes sont vaccinées 

Mais aujourd'hui, seules 20% des femmes sont vaccinées et pour les garçons le chiffre est insignifiant. En France, le ministère de la Santé vient tout juste de la recommander aux jeunes hommes. En Australie ou en Écosse, 70% de la population est vaccinée. Les États-Unis recommandent même de vacciner les préadolescents avant qu'ils ne soient exposés au papillomavirus. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Une bouteille de vaccin contre les papillomavirus humains, à l\'Université Miller School of Medicine de Miami (Floride), le 21 septembre 2011.
Une bouteille de vaccin contre les papillomavirus humains, à l'Université Miller School of Medicine de Miami (Floride), le 21 septembre 2011. (JOE RAEDLE / GETTY IMAGES / AFP)