Cet article date de plus d'un an.

Grippe : les autorités sanitaires se préparent à une épidémie plus sévère cet hiver

La campagne de vaccination contre la grippe saisonnière doit débuter le 18 octobre en France métropolitaine, en Guadeloupe, en Martinique et en Guyane. Elle a déjà démarré à Mayotte. 

Article rédigé par France Info, Anne-Laure Dagnet
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
Une femme couchée, malade de la grippe (photo d'illustration).  (JEAN-FRAN?OIS FREY / MAXPPP)

L'épidémie de grippe risque d'être particulièrement virulente cet hiver. La grippe terrasse chaque année entre 2 à 8 millions de personnes en France avec ses symptômes bien connus (malaise, courbatures, fièvre, maux de tête, toux, rhinite et gorge irritée). Mais cette année, elle inquiète les spécialistes. 

>> Santé : notre système immunitaire est-il plus faible depuis l'épidémie de Covid-19 ?

L'épidémiologiste Jean-Daniel Lelièvre, chef de service des maladies infectieuses de l'Hôpital Henri-Mondor avance trois raisons : "Il y a eu très peu de vaccinations les années précédentes. Donc, l'immunité a tendance à baisser dans la population générale. Ensuite, on utilise beaucoup moins le masque, on fait moins attention. Et puis, si on regarde un peu ce qui se passe dans l'hémisphère sud, on voit que les formes sont plus sévères". 

La grippe circule d'abord dans l'hémisphère sud avant d'arriver chez nous, en France. Or, actuellement en Australie, le nombre de contaminations est beaucoup plus important que les années précédentes.

Se faire vacciner contre la grippe et le Covid

"Il ne faudrait pas une autre pandémie", a déclaré le ministre de la Santé François Braun dans une interview accordée le 2 octobre au quotidien régional Ouest France. La France fait en effet face à une recrudescence de l'épidémie de Covid-19. La campagne de rappel avec des vaccins bivalents adaptés au variant Omicron a demarré le 3 octobre. Elle a d'ailleurs été avancée à cause la hausse importante du nombre de contamination. Elle devait commencer en même temps que la campagne de vaccination contre la grippe, dans dix jours. 

À compter du 18 octobre, les personnes fragiles pourront également se faire vacciner contre la grippe saisonnière. Il est possible de faire vacciner "simultanément" contre les deux virus, souligne François Braun et plus globalement les autorités sanitaires. "Une injection dans chaque bras", précise la Haute autorité de santé (HAS). La campagne de vaccination antigrippale s'achèvera le 15 novembre.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.