Un pasteur prétend ressusciter un homme "mort"

En Afrique du Sud, un pasteur s’est mis en scène dans une vidéo où il prétend ramener à la vie un cadavre. Le faux miracle a été tourné en dérision sur les réseaux sociaux sous le hashtag #ResurecctionChallenge. Mais il pourrait abuser de la fragilité de personnes en grand désarroi.

Un pasteur prétend ressusciter un homme \"mort\"
Un pasteur prétend ressusciter un homme "mort" (©Facebook/Alph Lukau)

Encore un exemple d'abus de faiblesse face à des personnes confrontées à la maladie et au deuil. Dans sa dernière vidéo, le pasteur sud-africain Alph Lukau fait croire à ses fidèles qu'il ramène à la vie un homme présenté comme mort. Le pasteur s’est en effet mis en scène devant son église à Johannesburg, rapporte BBC Afrique : entouré d’une foule captivée, le pasteur en appelle à Jésus pour "ressusciter" un homme allongé la bouche grande ouverte dans un cercueil. Il se penche vers lui, le touche et lui crie de se relever. Le supposé cadavre, que l’on déjà voit respirer et cligner des yeux avant même l’intervention d’Alph Lukau, s’assoit alors dans le cercueil, un air ébahi sur le visage.

"Il était à la morgue depuis deux jours ! Il est mort ce vendredi et nous sommes dimanche ! " s'exclame le pasteur. "L'homme mort est vivant ! Le cercueil est vide !" poursuit-il.

"Il n’y a pas eu de miracle"

Trois entreprises funéraires sud-africaines qui estiment avoir été manipulées et abusées par Alph Lukau ont décidé d’intenter une action en justice contre le pasteur pour atteinte à leur réputation.
De son côté, la Commission nationale de la promotion et de la protection des communautés culturelles, religieuses et linguistiques a, selon la BBC, déclaré à la télévision publique sud-africaine : "Il n'y a pas eu de miracle. Il [le miracle] a été inventé pour tirer profit du désespoir de notre peuple."

Cette vidéo, plus extrême que d'habitude, est en effet la dernière en date d'une longue liste de mises en scène du pasteur Lukau : sa chaîne Youtube et son compte Facebook regorgent de vidéos d'aveugles recouvrant la vue, de malades du cancer libérés de leur tumeur ou encore de séropositifs guéris du Sida. Et sous la dernière vidéo miraculeuse du pasteur, peu de place au doute : un lien nous guide aisément vers la plateforme de paiement en ligne du site officiel de son église.

La vidéo du pasteur sud-africain, mise en ligne le 24 février 2019, a déjà été visionnée près de 290 000 fois et n’a pas tardé à faire le buzz sur les réseaux sociaux. Des photos et vidéos parodiant cette mise en scène fleurissent ainsi sur Twitter et sur Instagram sous le mot-clef (hashtag) #ResurrectionChallenge.

"Mon compte en banque a besoin d'un #ResurrectionChallenge"

"Mon alarme vient de me ressusciter pour me réveiller"

"Quand tu fais semblant de dormir et que tu les entends murmurer 'mangeons son repas' "

#ResurrectionChallenge pic.twitter.com/o6eUfQ7bJy