Cet article date de plus de dix ans.

Val-d'Oise : un cas de rage détecté chez un chaton à Argenteuil

Il s'agit du premier animal touché par cette maladie en France depuis douze ans. Dix personnes ayant été en contact avec le chat ont déjà été identifiées. Elles ont reçu un traitement préventif.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min
Le cas de rage a été détecté chez ce chaton d’environ 2 mois tricolore (blanc, noir et fauve). (MINISTERE DE L'AGRICULTURE)

Aucun cas de rage en France n'avait été détecté depuis 2001. Les ministères de l'Agriculture et de la Santé ont annoncé, jeudi 31 octobre, qu'un cas de rage avait été détecté chez un chaton dans le Val-d'Oise.

L'animal a été trouvé le 25 octobre à Argenteuil et est mort le 28 octobre, selon un communiqué. "Il s'agit d'un chaton d'environ deux mois, tricolore", précisent les ministères, qui font savoir que le cas de rage a été confirmé par l'institut Pasteur.

Dix personnes sous traitement préventif

"Une enquête épidémiologique a été engagée afin d'identifier et prendre en charge les personnes qui auraient pu entrer en contact avec ce chaton entre le 8 octobre et le 28 octobre inclus. Cette période correspond à la période pendant laquelle il a pu transmettre la maladie", précisent-ils.

"Cinq personnes ayant été en contact avec le chaton ont déjà été identifiées" et ont reçu un traitement préventif. "Chez l'homme, le traitement préventif de la rage humaine, administré après le contact avec l'animal porteur, mais avant l'apparition des symptômes, est très efficace", selon le communiqué. Jusqu'à cinq autres personnes, identifiées vendredi, devraient l'être dans les prochaines 24 heures.

Les ministères appellent à présent "les personnes qui auraient été mordues, griffées, égratignées, ou léchées sur une muqueuse (bouche, yeux...) ou sur une peau lésée par ce chaton" ou "dont l'animal aurait été en contact avec ce chaton" entre le 8 et le 28 octobre à appeler le 08 11 00 06 95 entre 10 heures et 18 heures à partir du 1er novembre.

Une maladie mortelle si elle n'est pas traitée à temps

"La France étant indemne de rage depuis 2001, ce chaton ou la mère ont été importés d'un autre pays, non indemne", selon le communiqué. D'après son profil génétique, le chaton a pour origine le Maroc. Aucun autre cas d'animal présentant des symptômes qui pourraient être ceux de la rage n'a pour l'instant été signalé.

La rage est une maladie mortelle si elle n'est pas traitée à temps, rappellent les ministères et elle est transmissible pendant près de 15 jours avant l'apparition des premiers symptômes de la maladie. Elle est "l'une des zoonoses majeures les plus graves et les plus craintes dans le monde", rappelle le ministère de l'Agriculture sur son site internet, les zoonoses étant les maladies et les infections se transmettant des animaux vertébrés à l'homme et inversement. Le principal vecteur de la maladie dans le monde est le chien. En Europe, l'animal le plus porteur de la rage est toutefois le renard, selon le ministère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.