Yoga, Taï-chi, méditation : des pratiques qui influent sur notre ADN ?

Une équipe de chercheurs britanniques et hollandais assure que ces techniques de méditation améliorent notre santé de façon radicale.

Une étude scientifique a compilé 18 autres études portant sur 850 personnes réalisées sur une durée de 11 ans. Elle prétend que la méditation, le yoga ou encore le taï-chi entraînent des modifications de notre ADN. 

« Des millions de personnes à travers le monde jouissent déjà des bienfaits sur la santé du yoga et de la méditation (…). Ces bénéfices commencent au niveau moléculaire et peuvent changer la façon dont notre code génétique fonctionne », explique la chercheuse Ivana Buric dans le rapport de l'étude publié par l’institut Frontiers of Immunology.

15 minutes de yoga par jour

Selon l'étude, la pratique de 15 minutes quotidienne de yoga, de méditation ou de taï-chi diminuerait la production de cytokine, une protéine qui produite en trop grande quantité provoque un vieillissement accéléré, des maladies psychiatriques voire des cancers.

Une étude prétend que la méditation améliore notre santé 
Une étude prétend que la méditation améliore notre santé  (Brut)