VIDEO. Arrivée imminente d’un vaccin contre l’acné ?

Un vaccin contre l'acné ? Ce sera peut-être bientôt possible. Explications.

BRUT

À l’adolescence, difficile d’y échapper. Sous l’effet d’hormones, le fonctionnement de la peau change et provoque l’apparition de comédons, mieux connus sous le nom d’acné. Pendant cette période, l’organisme sécrète en abondance une substance grasse appelée sébum. Les glandes sébacées qui produisent ce sébum ont alors tendance à s'enflammer, ce qui produit les points noirs, puis l’acné. Les bactéries présentes sur la peau profitent alors de la faiblesse des glandes pour aggraver l’infection.

Un vaccin ?

À San Diego (États-Unis), une équipe de chercheurs californiens travaillent sur un vaccin contre l’acné. Vous vous demandez sûrement comment cela est possible ? Pour la première fois, les scientifiques ont isolé un anticorps qui pourrait aider à supprimer les boutons. Cet anticorps serait capable de cibler une bactérie responsable de l'acné et ainsi de réduire l'inflammation dans les lésions. Aucun essai n’a été fait sur des humains. Pour le moment, les travaux ont en effet été réalisés sur des souris et sur des tissus humains isolés.

Des traitements forts

À l’heure actuelle, le traitement contre l’acné se limite à des médicaments souvent connus pour leurs effets secondaires. En tête de liste, nous retrouvons des troubles dépressifs, des risques d'anomalies congénitales s’ils sont pris pendant la grossesse et une sécheresse cutanée conséquente. Selon les chercheurs en charge du projet, une vaccination pourrait ainsi permettre d’éviter ces effets indésirables.

L'acné est une pathologie cutanée très fréquente. En France, 70 % des adolescents sont touchés par l’acné et 95 % d’entre eux considèrent qu’il s’agit d’un problème. Dans certains cas, elle peut en effet conduire à des problèmes d’estime de soi et à du harcèlement.

VIDEO. Arrivée imminente d’un vaccin contre l’acné ?
VIDEO. Arrivée imminente d’un vaccin contre l’acné ? (BRUT)