Vidéo 30 femmes touchées par le cancer du sein défilent pour Octobre Rose à Paris

Publié
Ce 1er octobre, la campagne d’Octobre Rose, pour la sensibilisation au dépistage du cancer du sein, est lancée. Pour l’occasion, un défilé a pris place au pied de la Tour Eiffel, mettant en avant 30 femmes atteintes par cette maladie. Brut les a rencontrés en coulisses.
Brut.
Article rédigé par

Ce 1er octobre, la campagne d’Octobre Rose, pour la sensibilisation au dépistage du cancer du sein, est lancée. Pour l’occasion, un défilé a pris place au pied de la Tour Eiffel, mettant en avant 30 femmes atteintes de cette maladie. Brut les a rencontrés en coulisses. 

On est 30 femmes à avoir été choisies pour monter sur les planches et pour représenter le cancer du sein, mais en fait, on aurait pu être 30 000.” Pour Alice Detollenaere, mannequin française et marraine d’Octobre Rose, la soirée du 1er octobre était un événement spécial. Accompagnée de Evelyne Dhéliat, Claudia Tagbo, et de 30 femmes malades ou en rémission du cancer du sein, elles ont toutes défilé au pied de la Tour Eiffel. Elles ont lancé la campagne d’Octobre Rose, pour la lutte contre cette maladie.

“Il y a un après la maladie”

Quand je suis arrivée à Barcelone, j’ai pris ma douche, j’ai senti une boule et tout s’est enchaîné et je suis rentrée en France me faire soigner. Et malheureusement, six mois après, on a détecté un cancer aussi à ma sœur, donc on s’est fait soigner en même temps”, raconte Camille. Elle avait 26 ans, et sa sœur 31. Elles ont marché ensemble sur le podium. “C’est une expérience incroyable, et on ferme une boucle pour aller mieux et pour montrer que la maladie, ce n’est pas une fatalité, et qu’il y a un après la maladie.

Mehdi Kerkouche est le metteur en scène de cette soirée. C’est la deuxième année qu’il participe à l’évènement. “J’ai rencontré 30 femmes l’année dernière qui étaient extraordinaires. J’ai sympathisé avec elles, je les ai suivies, j’ai vu le combat qu’elles menaient, comment elles le menaient, avec énormément de puissance, de force, de dignité. Ils m’ont rappelé, je suis très heureux cette année de les accompagner de nouveau.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.