Ségur de la Santé : les soignants attendent de pied ferme des revalorisations

Les soignants attendent de pied ferme le lancement du Ségur de la Santé lundi 25 mai à 15h30 par le Premier ministre. Quelles sont les attentes du monde hospitalier ?

France 3

Pendant dix semaines, ils ont relevé un immense défi : combattre sur tous les fronts l'épidémie de Covid-19. Forts de cet engagement, les soignants arrivent en position de force au Ségur de la Santé. La rémunération se trouve au cœur de leurs revendications. Les soignants attendent plus qu'une prime. Ils veulent une revalorisation des salaires.

Les soignants veulent être écoutés

Les infirmiers français touchent 300 € de moins que la moyenne européenne. Beaucoup ne s'en sortent pas financièrement et abandonnent le métier. "On veut être payés à hauteur de notre niveau de compétence, de responsabilité et d'engagement", explique Thierry Amouroux, secrétaire général du syndicat national des professionnels infirmiers. Autre préoccupation : les moyens alloués à l’hôpital. Avant même la crise du Covid-19, les soignants protestaient déjà dans la rue.

Le JT
Les autres sujets du JT
Des soignants manifestent pour demander plus de moyens, devant l\'hôpital Robert-Debré, à Paris, le 21 mai 2020.
Des soignants manifestent pour demander plus de moyens, devant l'hôpital Robert-Debré, à Paris, le 21 mai 2020. (STEPHANE DE SAKUTIN / AFP)