Cet article date de plus de quatre ans.

Santé : le Conseil d'État réclame le retour d'un vaccin DTPolio

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min.
Santé : le Conseil d'État réclame le retour d'un vaccin DTPolio
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

Le Conseil d'État s'est prononcé en faveur d'un retour du DTP sur le marché. Mais les laboratoires pourraient faire pression.

Depuis 2008, impossible de vacciner son bébé avec les trois vaccins obligatoires diphtérie, tétanos et polio. Les parents n'ont pas le choix. En pharmacie, seule une association de six vaccins est proposée. Dans le même produit, le DTP obligatoire et trois autres vaccins qui sont seulement recommandés (Coqueluche, Haemophilus influenzae (méningite) et Hépatite B).

De trois à six vaccins obligatoires ?

Une anomalie selon le Conseil d'État saisi par 2 300 parents. Le ministre doit prendre des mesures pour rendre disponibles des vaccins correspondants aux seules obligations de vaccination. Une victoire pour le professeur Joyeux qui redoute néanmoins la réticence des laboratoires. "Ils vont essayer d'obtenir une loi pour exiger que les trois valences de plus deviennent obligatoires", affirme-t-il. Ce mercredi soir, l'Agence du Médicament a été saisie pour qu'un vaccin DTPolio soit remis sur le marché. Mais si les laboratoires pharmaceutiques refusent de le fabriquer, le gouvernement pourrait aussi changer la loi en passant de trois à six vaccins obligatoires.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Soigner

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.