Pédophilie : une pièce de théâtre primée aux Molières

Andréa Bescond a reçu, hier, mardi 23 mai, le Molière du "Seul(e) en scène" pour Les Chatouilles. Entre danse et performance de comédienne, rires et larmes, colère et réalisme, son one-woman show aborde la douloureuse question des abus sexuels sur les enfants.

"Je veux dédier ce Molière à toutes les victimes de pédophilie parce que c’est de cela que parle ce spectacle. Je voulais vous dire qu’il faut que vous marchiez la tête haute. Parce que vous avez survécu et c’est un bonheur d’avoir survécu à ça et en même temps, c’est un énorme combat, de tous les jours." Andréa Bescond était visiblement très émue de se voir remettre, le 23 mai 2016, le Molière du "Seul(e) en scène" pour sa pièce, Les Chatouilles - Ou la danse de la colère.

Cette pièce, c’est l'histoire d'Odette, une petite fille qui pendant plusieurs années subit les chatouilles d'un ami de la famille. Ces chatouilles sont en fait des agressions sexuelles.

Sur scène, Andréa Bescond interprète une galerie de personnages. Elle est tour à tour "Odette enfant", "Odette adulte", "Gilbert l'agresseur" ou encore "la mère dans le déni". Elle est aussi cette prof de danse qui poussera Odette à aller au conservatoire. Car l'histoire d'Odette, c'est aussi celle d'une lente reconstruction grâce à la danse.

Devant le public du théâtre Folies Bergère, Andréa Bescond a rappelé que  "ce sont au moins deux enfants par classe qui sont victimes de pédophilie" et a exhorté les personnes présentes, comme les pouvoirs publics, à allonger de délai de prescription dans les affaires de pédophilie, pour mieux protéger les enfants.