Obligation vaccinale : quel coût ?

La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, a estimé que l'obligation vaccinale allait coûter entre dix et vingt millions d'euros à l'Assurance maladie. Une goutte d'eau dans l'océan des dépenses de santé. Mais combien va-t-elle coûter aux familles ? Cette obligation vaccinale est-elle un cadeau fait aux labos ?

La ministre de la Santé a estimé que l'obligation vaccinale allait coûter entre dix et vingt millions d'euros à l'Assurance maladie. À titre de comparaison, la Sécurité sociale rembourse chaque année pour vingt milliards d'euros de médicaments. Surtout, la vaccination coûte beaucoup moins cher que la prise en charge des maladies qu'elle permet d'éviter.

Combien l'obligation vaccinale va-t-elle coûter aux familles ?

Normalement, les familles n'auront rien à débourser. Tous les vaccins qui vont devenir obligatoires sont pris en charge à 65% par l'Assurance maladie et à 35% par les mutuelles (quel que soit le contrat). Il existe un cas particulier : le vaccin contre la rougeole, les oreillons et la rubéole (ROR), qui est lui pris en charge à 100% par la Sécurité sociale pour tous les enfants.

Comment faire si on n'a pas de mutuelle ?

95% des Français ont une complémentaire santé. Pour les 3,3 millions de Français restants, il existe un moyen de bénéficier de ces vaccins gratuitement : il faut se rendre dans un centre de vaccination, que l'on trouve dans certains hôpitaux, dans des centres de santé et dans les PMI.

L'obligation vaccinale, un cadeau pour les labos ?

C'est un argument que l'on entend depuis plusieurs jours, de la part notamment d'élus écologistes, comme Michèle Rivasi, députée européenne. Cet argument est totalement fallacieux ! Le marché du vaccin est un petit marché, qui représente 0,8% du chiffre d'affaires de l'industrie pharmaceutique à l'échelle mondiale. Ce n'est pas avec les vaccins que les labos gagnent de l'argent, d'autant plus que leur production est très longue (entre 18 et 24 mois) et compliquée.