Nancy : un homme décède chez lui après trois appels au Samu, une enquête ouverte

Le Samu de Nancy (Meurthe-et-Moselle) est visé par deux enquêtes, accusé d'avoir mal pris en charge un appel d'urgence. Un homme est décédé le 6 novembre dernier. Avant cela, il aurait passé plusieurs appels et n'aurait pas été pris au sérieux. 

FRANCE 2

Un service du Samu encore pointé du doigt. À Nancy (Meurthe-et-Moselle), un homme est décédé le 6 novembre dernier. Il avait passé plusieurs coups de fil au Samu, qui ne l'avait pas pris au sérieux. "C'est en tout cas ce que raconte une amie présente au domicile de l'homme de 54 ans le jour de sa mort. Un homme pris de violentes douleurs à la poitrine. Il aurait tenté d'alerter les secours, mais le Samu aurait coupé court à la conversation", explique la journaliste de France 2 Caroline Arnold, en direct depuis Nancy.

Une enquête administrative lancée

"Ce n'est qu'au quatrième appel aux pompiers que les secours se seraient déplacés. Mais l'homme a alors fait un arrêt cardiaque qui lui a été fatal. Depuis, une autopsie a permis de déterminer qu'il avait succombé à une rupture de l'aorte. Alors, y a-t-il eu retard dans la prise en charge ?", précise la journaliste. Une enquête interne a été lancée par l'hôpital de Nancy et l'Agence régionale de santé. Une enquête a aussi été lancée par le parquet de Nancy.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un camion du Samu.
Un camion du Samu. (FRANCE 2)