Jura : un homme succombe à une attaque de guêpes

Le 18 juillet, un homme est décédé après avoir été piqué à une dizaine de reprises par un essaim de guêpes. Ce type d'accidents, causé par la toxicité du venin injecté, n'est pourtant pas rare…

L'homme de 44 ans tentait de détruire un nid de guêpes, lorsqu'il a été attaqué par le groupe d'insectes. "La victime est morte sur les lieux après plusieurs tentatives de réanimation", explique à l'AFP un porte-parole des pompiers du Jura. "Quand il a voulu colmater le nid, les guêpes lui ont littéralement sauté dessus. Il est allé se vêtir davantage mais, quand il y est retourné, il s'est fait à nouveau beaucoup piquer et a fait un malaise", précise le maire d'Auxange, Jean-Claude Robert.

Les pompiers ont expliqué que "ce type d'accidents n'est pas si rare". Deux malaises graves consécutifs à des piqûres ont été recensés la semaine dernière dans le département du Jura où les fortes chaleurs "rendent les insectes très agressifs". L'un des pompiers chargés de détruire le nid après le drame s'est d'ailleurs fait piquer sous sa combinaison, "les insectes réussissant à passer par le moindre petit trou pour attaquer", souligne le maire.

Piqûre de guêpe, comment réagir ?

Les piqûres de guêpes peuvent causer deux types de réactions graves : l'une toxique, l'autre allergique. La première est la conséquence d'une dose trop forte de venin injecté, qui peut alors entraîner gonflement, fièvre, nausée, perte de connaissance et même convulsion. Au delà de cinq piqûres chez l'enfant et environ dix piqûres chez l'adulte, il est très vivement conseillé d'appeler les secours.

La seconde réaction sévère est le choc anaphylactique. Une manifestation allergique violente, qui ne dépend cette fois-ci pas de la dose de venin inoculée. Cette réaction peut aller jusqu'à une obstruction des voies respiratoires, un choc cardiaque et le décès. Il faut très rapidement contacter les Urgences. La piqûre d'insecte est "la première cause de décès par choc anaphylactique", explique au Magazine de la santé le médecin urgentiste Gérald Kierzek.

"Si vous vous faites piquer dans la gorge, sucez des glaçons, de la glace pour faire diminuer l'œdème. Cela permet d'attendre un peu les secours" ajoute l'urgentiste. En cas de nid de guêpes dans le jardin, n'hésitez pas à faire appel aux pompiers pour le détruire.

Avec AFP