Haute-Garonne : quatre fugues de patients des hôpitaux psychiatriques de Toulouse en 10 jours

Publié
Haute-Garonne : quatre fugues de patients des hôpitaux psychiatriques de Toulouse en 10 jours
FRANCE 2
Article rédigé par
M-C.Delouvrie, D.Breysse, F.Reboul - France 2
France Télévisions

Il y a eu quatre fugues de patients en 10 jours dans des établissements psychiatriques de Toulouse en Haute-Garonne, dont trois à l’hôpital Marchant. Cette fois, c’est un homme de 43 ans, mis en examen pour viol, qui est activement recherché.

La fugue d’un patient d’un établissement psychiatrique dans l’après-midi du vendredi 28 janvier, l’hôpital Marchant situé à Toulouse (Haute-Garonne), a bien été confirmée. Il s’agit d’un Toulousain âgé de 43 ans mis en examen pour viol sur sa compagne en 2011 et interné depuis 2013 en psychiatrie. Actuellement recherché, on ignore encore comment il s’est précisément échappé, mais les clôtures de l'hôpital ne semblent pas difficiles à franchir.

Une mission d’inspection de l’Agence régionale de santé

L’hôpital très ancien héberge 360 patients dans plusieurs pavillons répartis dans un vaste parc au sud de la ville. Cette fugue intervient 10 jours seulement après celle d’un ancien militaire de 34 ans, qui avait lui aussi échappé à la vigilance de l’hôpital. Surnommé le cannibal des Pyrénées, il a agressé une riveraine de 72 ans avant d’être interpellé. Quelques jours plus tard, deux nouvelles fugues impliquant l’hôpital Purpan, ont déclenché en urgence une mission d’inspection de l’Agence régionale de santé. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.