Don du sang : il y a urgence

Les stocks de sang sont au plus bas actuellement. Les autorités tirent la sonnette d'alarme. Chaque année, plus d'un million de personnes sont soignées grâce à ces dons.

France 2

En Auvergne, l'établissement français du sang n'a que neuf jours de stocks en ce moment. Il en faudrait quatorze pour passer les fêtes de fin d'année sans encombre. L'automne est une période où les dons sont toujours moins nombreux, mais la pénurie est encore plus prononcée cette année.

Le personnel mis à contribution

Dans le Pas-de-Calais aussi, la salle de dons de Dainville est à moitié pleine et on y rencontre seulement des personnes déjà habituées à venir cinq à six fois par an. "C'est important de venir régulièrement pour donner son sang, son plasma ou ses plaquettes quand on voit tout ce qui se passe", témoigne Jean-François, un gardien de la paix.

Le personnel soignant est mis à contribution, mais cela ne suffit pas alors les donneurs sont relancés par téléphone. En France, il faut 10 000 dons par jour pour couvrir les besoins en produits sanguins des cliniques et des hôpitaux.

Le JT
Les autres sujets du JT
Établissement français du sang le 7 novembre 2017. Image d\'illustration. 
Établissement français du sang le 7 novembre 2017. Image d'illustration.  (MAXPPP)