Cet article date de plus de trois ans.

Un homme subit une deuxième greffe de visage pour la première fois

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 4 min.
Santé : un homme subit une deuxième greffe de visage pour la première fois
France 3
Article rédigé par
France Télévisions

Sept ans après une première greffe de visage, Jérôme Hamon a subi une nouvelle intervention début janvier. Une première mondiale.

Les traits sont encore figés, le corps affaiblit mais il peut à nouveau affronter tous les regards. Trois mois après sa deuxième greffe du visage, Jérôme Hamon est un homme serein. "Je me sens très bien. J'ai quand même des périodes de très grande fatigue", confie-t-il. À 43 ans, cet ancien technicien du spectacle breton revient de loin. Atteint de neurofibromatose, une maladie génétique qui déforme ses traits, il bénéfice en 2010 d'une première greffe du visage. L'opération est un succès. Mais peu à peu, des signes de rejets apparaissent. Sa figure se dégrade. Fin 2017, les médecins n'ont plus le choix : ils ont dû intervenir.

Deux mois les chairs à vif

"Il a fallu enlever totalement le greffon. Il a vécu de début novembre jusque mi-janvier sans visage", raconte le professeur Laurent Lantieri. Après deux mois les chairs à vif, un donneur se présente. L'opération a duré 24 heures. Jérôme Hamon  s'est approprié très vite son nouveau visage. Il est le premier patient au monde à avoir subi deux greffes de la face. Un homme aux trois visages dont toute une équipe médicale s'avoue époustouflée par le courage et la force de caractère.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.