Décès d'Emmanuel Cauchy, pionnier de la médecine de montagne

Le médecin urgentiste et guide de haute montagne Emmanuel Cauchy a trouvé la mort lundi à Chamonix dans une avalanche. Il avait 58 ans.

C’était sa passion, il connaissait tous les dangers de la montagne… pourtant hier une avalanche a emporté le docteur Emmanuel Cauchy. Urgentiste de haute montagne il a marqué toute une génération de médecins en développant et améliorant les prises en charge des alpinistes accidentés.

Surnommé « Docteur vertical », Emmanuel Cauchy était un des meilleurs spécialiste de la médecine des sommets. Au fil des années, il avait établi un protocole unanimement reconnu dans le traitement des gelures et développé des connaissances nouvelles dans le traitement de l’hypothermie et de l’hypoxie, le manque d’oxygène. Beaucoup lui doivent des doigts, une main, les deux pieds ou même la vie.

Créateur de l'Institut de formation et de recherche en médecine de haute montagne (IFREMMONT), il avait mis en place des appareils miniaturisés, des balises de diagnostic pour faire des électrocardiogrammes dans les refuges par exemple, ou permettre  de prendre en charge un patient souffrant du mal des montagnes dans une zone inaccessible à un hélicoptère.

Il a aussi mis au point une plateforme de télémédecine pour venir en aide aux alpinistes en difficultés. Par ce biais, ce spécialiste de l’extrême avait récemment participé en janvier au sauvetage hors normes d’Elisabeth Revol, en perdition à 6.000 mètres d'altitude dans l'Himalaya. "Bouleversée", Elisabeth Revol a relevé dans un message à l'AFP que "le monde de l'alpinisme perd(ait) son plus brillant médecin, un très GRAND Monsieur qui a fait évoluer la médecine de montagne et mis en place un protocole sur le traitement des gelures". "Ces deux derniers mois, il m'a été d'une aide si précieuse", a ajouté celle qui a subi de graves gelures sur les mains et à un pied lors de son ascension avortée.

Décès d\'Emmanuel Cauchy, pionnier de la médecine de montagne
Décès d'Emmanuel Cauchy, pionnier de la médecine de montagne