Australie : après avoir sauvé des millions de bébés, "l'homme au bras d'or" donne son sang pour la dernière fois

Un Australien de 81 ans est entré dans le livre des records pour avoir donné son sang plus de 1 000 fois depuis son 18e anniversaire. Son sang exceptionnel permet de lutter contre une maladie qui touche les femmes enceintes et a permis de sauver des millions de bébés.

Voir la vidéo
FRANCE 3

Avec 1 173 dons de sang, il est surnommé "l'homme au bras d'or". À 81 ans, l'Australien James Harrison a donné son précieux plasma pour la dernière fois. Pour une raison mystérieuse, son plasma contient des anticorps anti-D, rares et précieux. Ces anticorps permettent de lutter contre la MHN, une maladie de certaines femmes enceintes qui détruit les globules rouges de leur bébé à naître. Cette maladie entraîne beaucoup de fausses couches, des bébés morts-nés ou sévèrement handicapé.

60 ans de dons réguliers

Pendant 60 ans, James Harrison a été leur homme providentiel. Il a lui-même été opéré adolescent et s'était promis de donner son sang dès l'âge légal en Australie. Depuis son 18e anniversaire, il a donc rendu visite à la Croix-Rouge tous les 19 jours. Ce donneur exceptionnel est désormais entré dans le livre des records. Il goûte désormais à une retraite bien méritée, son sang irrigue désormais les veines de millions de bébés.

Le JT
Les autres sujets du JT
james harrison 
james harrison  (FRANCE 3)