Cet article date de plus de six ans.

VIDEO. Sida : l'allègement des trithérapies est testé

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
FRANCE 3
Article rédigé par
France Télévisions

100 000 personnes sont sous trithérapie en France, mais seulement 200 bénéficient de ce nouveau traitement qui n'a pas d'impact sur l'efficacité des médicaments.

100 000 personnes sont sous trithérapie en France, mais seulement 200 bénéficient d'une trithérapie allégée. Richard Cross est affecté par le Sida depuis 35 ans. Il prend ses médicaments quatre jours par semaine, au lieu de sept dans le protocole officiel. Cela a pour effet de réduire drastiquement les effets secondaires. "On peut désormais envisager une vie à long terme", raconte-t-il.

Économies d'un milliard d'euros

"Après six mois de traitement et de bombardement antiviral continu, le VIH met une semaine pour se relancer si on arrête le traitement. Cela permet d'espacer les prises", explique Jacques Leibowitch, immunologiste et chercheur, inventeur du protocole Icare. Si le traitement se généralise, cela aura un impact sur la santé des patients et les coûts de la Sécurité sociale. On pourrait économiser un milliard d'euros sur trois ans.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.