Cet article date de plus de quatre ans.

Un médicament anticancéreux pourrait agir contre le virus du sida

Des médecins français ont observé une diminution importante du virus du sida chez un patient de 51 ans, atteint d'un cancer du poumon, qui prenait ce médicament.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des médecins français ont observé une diminution importante du virus du sida chez un patient de 51 ans atteint d'un cancer du poumon. (KATERYNA KON / SCIENCE PHOTO LIBRA / KKO / AFP)

Un anticancéreux pour traiter le virus du sida ? Des médecins français ont observé qu'un patient de 51 ans traité pour un cancer du poumon diagnostiqué en 2005 et infecté par le VIH depuis 1995 avait connu une diminution importante et persistante du virus, dévoilent-ils en cette journée internationale de lutte contre le sida.

Le professeur Jean-Philippe Spano et son équipe de la Pitié-Salpêtrière (Paris) publient leurs observations à ce sujet dans la revue Annals of Oncology, vendredi 1er décembre. Ils ont vérifié, avec succès, que des médicaments anticancéreux pouvaient permettre d'atteindre des cellules dormantes infectées par le VIH qui se trouvent dans la moelle épinière, le cerveau ou encore les organes génitaux, et sur lesquelles les médicaments rétroviraux ont peu d'action.

Les chercheurs restent prudents

Les chercheurs restent toutefois prudents, car il s'agit du seul et unique cas sur lequel cette expérience a fonctionné : "C'est la première fois qu'une telle diminution est observée, mais chez un autre patient, il n'y a eu aucune diminution", prévient Jean-Philippe Spano.

Ces premiers résultats demandent donc à être confirmés par des études de plus grande ampleur. "Nous allons continuer dans le cadre d’un programme pluridisciplinaire avec l’Agence nationale de recherche sur le sida, qui prévoit de suivre au long cours cinquante patients séropositifs traités pour un cancer", indique au Monde la docteure Amélie Guihot, l'une des auteures de la publication.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Sida

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.