25 ans de Solidays : "Plus de 80 millions d'euros" récoltés depuis les débuts du festival selon son fondateur

"Cet argent a servi à financer des programmes en France et à l'international", souligne vendredi sur France Inter Luc Barruet, fondateur de l'association Solidarité Sida, qui organise Solidays, qui s'ouvre pour trois jours.
Article rédigé par franceinfo - France Inter
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
La grande scène des Solidays, à Paris, le 24 juin 2022. (FRED DUGIT / MAXPPP)

"Plus de 80 millions d'euros" ont été récolté en 25 ans d'existence du festival Solidays, estime vendredi 23 juin sur France Inter Luc Barruet, fondateur de l'association Solidarité Sida, qui organise le festival de musique. La 25e édition de Solidays débute vendredi après-midi à l'hippodrome parisien de Longchamp : 80 concerts sur neuf scènes sont prévus jusqu'à dimanche 25 juin.

"Cet argent a servi à financer des programmes en France et à l'international", détaille Luc Barruet, "autant à fournir du lait maternisé à des femmes atteintes de VIH à Marseille, comme des programmes d'actions-traitements au fond du Burkina Faso ou des activités génératrices de revenus au Sénégal, parce que les femmes sont les premières victimes de sida et le premier enjeu pour elles, c'est de rester intégrées socialement". 

"L'un des festivals de France les moins chers"

"Ce festival, c'est un outil éducatif", pointe Luc Barruet, avec des stands d'associations, des expositions et de la prévention sur place. C'est aussi "l'un des festivals de France les moins chers", avec des places à 49 euros pour un billet jour, pointe le fondateur de Solidarité Sida, alors que les charges augmentent. 247 000 festivaliers ont participé à Solidays l'année dernière.

Luc Barruet ne se dit pas inquiet sur la tenue du festival l'année prochaine, avant les JO-2024. En revanche, "les conditions de réalisation" seront très difficiles, assure-t-il : "Sur les ressources humaines, les prestataires, on va avoir du mal. Un agent de sécurité [Solidays en compte 400] coûte entre 23 et 24 euros de l'heure. L'année prochaine, c'est 35 euros de l'heure selon les tarifs arrêtés. Ces jeux ont déjà un impact très lourd pour les organisateurs de festival".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.