Le désir : une histoire de plantes aphrodisiaques ?

Damiana, ginseng, shatavari... Les plantes ayant la vertue de réveiller le désir sont nombreuses. Certaines sont même destinées à stimuler le désir féminin. Reportage.

Au naturel, en poudre, en gélules… Depuis la nuit des temps, les plantes sont utilisées pour leurs vertus aphrodisiaques. Une dépression, un burn-out ou simplement une période très stressante et fatigante et la libido peut en pâtir sérieusement. Selon Caroline Gayet, diététicienne phytothérapeute à l’Herboristerie du Palais Royal à Paris, les clients sont des hommes comme des femmes, trentenaires comme sexagénaires.

Lire aussi: Suffit-il de manger des aliments aphrodisiaques pour booster sa sexualité ?

Damiana, ginseng et shatavari

Parmi les plantes aphrodisiaques les plus connues, il y a bien sûr le ginseng. Originaire d’Asie, il intervient dans le traitement de nombreuses maladies, depuis des siècles. "C’est une plante qui va aider le corps à s’adapter, qui va stimuler de façon physique, intellectuelle, immunitaire et aussi libido donc tout ce qui est lié à la sexualité, aux performances", explique Caroline Gayet.

Autre plante pour renforcer la libido : la damiana. Son nom latin Turnera aphrodisiaca en dit long sur ses propriétés. "Traditionnellement on le donne plus aux hommes qui souffrent d’éjaculation précoce et d’impuissance… A tout âge. On peut en donner même à un petit jeune de 30 ans qui a une panne parce qu’il est un peu émotif, un peu tracassé et qu’il sent que ça marche plus trop bien", décrit la phytothérapeute parisienne. D’autres remèdes comme le shatavari sont exclusivement réservés aux femmes, puisque cette plante participe à réguler la fonction ovarienne.

Trois mois de cure minimum

Mais attention, rien à voir avec une pilule miracle qui agirait dans l’heure ! Pour bénéficier des bienfaits de ces plantes aphrodisiaques, il faut suivre une cure à raison de trois semaines par mois pendant trois mois. "Il faut bien trois mois pour réguler tout ce qui dysfonctionnement hormonal si ça préside aux hormones ou tout ce qui dysfonctionnement psychique si on est très stressé si on est très fatigué, les plantes vont permettre de sentir un mieux-être", rappelle Caroline Gayet.

En cas de maladie ou de traitements médicamenteux, il est conseillé de consulter son médecin avant de consommer ces plantes.

Traditionnellement consommé en Chine, le ginseng peut être consommé directement sous forme de racine à mâcher.
Traditionnellement consommé en Chine, le ginseng peut être consommé directement sous forme de racine à mâcher.