Noyades : le risque concerne aussi les seniors

Quand on évoque les noyades, on pense immédiatement aux enfants. Pourtant, une noyade mortelle sur trois touche les seniors. Beaucoup d’entre eux n’ont jamais appris à nager.

Selon une enquête de Santé publique France, un senior sur trois déclare ne pas savoir nager ! C’est la classe d’âge qui maîtrise le moins la natation... et l’explication est simple. « Les générations avant 1965 sont plus nombreuses à déclarer ne pas savoir nager, par rapport aux générations les plus récentes. Et ça c’est en lien avec l’enseignement de la natation à l’école, les conditions, le nombre de piscines etc. Tout ça était encadré par une circulaire de 1965 » explique Aymeric Ung, épidémiologiste à Santé Publique France.

Lutter contre l'aquaphobie

Il n’est jamais trop tard pour apprendre : Maryse a décidé de vaincre sa peur et de se jeter à l’eau. Depuis trois ans, elle se rend chaque semaine à un cours d’aquaphobie pour adultes. Plus de problème pour sauter, mais se laisser remonter tranquillement reste compliqué. « La difficulté déjà c’est que souvent ils n’aiment pas du tout l’eau, l’eau les oppresse et en même c’est une manière de la ressentir donc nous on va revenir sur comment aimer l’eau, comment comprendre qu’elle nous aime aussi et comment elle nous le renvoie » détaille Bruno Souviraa-Labastié, maître-nageur sauveteur.

Noyades : le risque concerne aussi les seniors
Noyades : le risque concerne aussi les seniors