Cet article date de plus de six ans.

Meurtre de Mireille Knoll : le caractère antisémite retenu par le parquet

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
Meurtre de Mireille Knoll : le caractère antisémite retenu par le parquet
Meurtre de Mireille Knoll : le caractère antisémite retenu par le parquet Meurtre de Mireille Knoll : le caractère antisémite retenu par le parquet (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Une octogénaire a été assassinée après l'incendie de son appartement le 23 mars dernier. Deux suspects sont entendus, le caractère antisémite de l'agression a été retenu.

Mireille Knoll avait 85 ans. Elle était de confession juive. Le 23 mars dernier, son corps a été retrouvé après l'incendie de son appartement parisien, lardé de coups de couteau. Les enquêteurs décèlent plusieurs départs de feu et s'orientent vers la piste criminelle. Deux suspects ont été déferrés devant un juge, le caractère antisémite de leur acte supposé a été retenu.

Jean-Yves Le Drian réagit

En déplacement en Israël, le ministre des Affaires étrangères s'est exprimé et a tenu à faire part de sa compassion. "Je suis d'autant plus touché que [la victime] était une rescapée de la Shoah, j'ai appris la nouvelle en sortant de Yad Vashem, cela m'émeut particulièrement", a-t-il déclaré. Mercredi prochain, une marche blanche est organisée à Paris suite à l'appel du Conseil représentatif des institutions juives de France.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.