Dépendance : comment bien vieillir chez soi ?

Un rapport sera remis jeudi 28 mars au gouvernement en vue de l'adoption d'une loi d'ici la fin de l'année. 9 Français sur 10 souhaitent vieillir à la maison et repousser au maximum l'entrée en maison de retraite.

FRANCE 3

À 89 ans, il n'est pas question pour Paulette Burtz d'aller en maison de retraite. Alors, c'est une auxiliaire de vie qui vient à elle trois fois par semaine. Après une chute il y a un an, cette retraitée de l'Éducation nationale, sans mari ni enfants, a aménagé entièrement son appartement pour continuer à vivre à domicile. Barre d'appui, lit médicalisé, et surtout une chaise de bain. Mais ces services d'aide à domicile ont un coût. Pour Paulette Burtz, le montant s'élève à 664 € par mois. Considérée comme dépendante, elle bénéficie de l'allocation personnalisée d'autonomie (APA), calculée en fonction des revenus. 173 € qui s'ajoutent à sa pension de 2 300 €. Il lui reste à payer tous les mois 491 €.

Près de 3 millions de seniors dépendants en 2060

En France, 9 personnes sur 10 souhaitent vivre à leur domicile le plus longtemps possible. Dans le village d'Algolsheim (Haut-Rhin), des conseillères d'aide et d'accompagnement à domicile se rendent chez Mireille pour établir un diagnostic. À 82 ans, cette ancienne kinésithérapeute qui vit avec son mari a de plus en plus de mal à se déplacer, et ce qu'elle appréhende le plus, c'est d'accéder à sa machine à laver située à la cave. Pour l'association, il ne faut pas attendre d'être dépendant pour adapter son logement. En France, 1,4 million de seniors dépendants vivent à domicile. Ils devraient être deux fois plus en 2060.

Le JT
Les autres sujets du JT
Certaines associations demandent la légalisation de l\'assistance sexuelle pour les personnes handicapées.
Certaines associations demandent la légalisation de l'assistance sexuelle pour les personnes handicapées. (JEFF PACHOUD / AFP)