Santé : la lutte contre le moustique tigre commence

Le dispositif de lutte contre le moustique tigre a été réactivé cette semaine en France. Parmi les zones concernées : la Côte d'Azur.

France 3

Des agents démoustiqueurs sont quasiment sûrs de trouver des moustiques tigres dans ce cimetière, comme dans tout lieu où l'on peut trouver de l'eau stagnante. Les larves pondues à l'automne sont en train de se réveiller. Comme les températures sont fraîches, elles se transforment lentement en adultes prêts à piquer. Pour le moment les agents démoustiqueurs sont occupés à mettre à jour les cartes d'infestation. "Nous avons quelques villes comme Nice, Cannes, Marseille, Montpellier où on a des modèles d'expansion tout au long de l'année donc on sait exactement où ce sera chaud", explique Bernard Cadiou, chef d'agence Alpes-Maritime et Var de l'entente interdépartementale de démoustication.

Un enjeu de santé publique

Le moustique tigre peut transmettre des maladies graves, détectées sur la Côte d’Azur en 2004. Il est bien installé sur la bande côtière et a migré dans 32 autres départements. Si un cas suspect est détecté, le dispositif d'alerte est lancé auprès de l'agence régionale de la santé, le département et les communes. Le moustique tigre est un enjeu de santé publique en France. Pour prévenir sa prolifération, la campagne d'information incite à la chasse aux eaux stagnantes. Car sans eau, le moustique tigre ne peut plus se reproduire.

Le JT
Les autres sujets du JT
Un moustique tigre à Paris, le 16 juillet 2016.
Un moustique tigre à Paris, le 16 juillet 2016. (AURELIEN MORISSARD / MAXPPP)