Cet article date de plus d'un an.

Santé : la concurrence des pharmacies à Lille

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
Santé : la concurrence des pharmacies à Lille
Article rédigé par France 3 - M. Rappez, M. Baron, R. Maucort
France Télévisions
France 3
L’inflation touche aussi les petites pharmacies. Exemple à Lille dans le Nord, où une praticienne baisse définitivement le rideau. En cause notamment, la concurrence des autres officines.

C’est l’un des derniers levers de rideau pour cette pharmacie de la place Rihour, dans l’hypercentre de Lille (Nord). L’officine d’Aurore Tellier est en redressement judiciaire. Un crève-cœur pour celle qui s’est installée ici il y a 5 ans. Il lui est devenu difficile de dégager un bénéfice, avec un loyer de 10 000 euros par mois. Pour l’instant, aucun pharmacien n’est intéressé pour reprendre. Une mauvaise nouvelle pour les patients. 

Les restaurateurs lorgnent sur cet emplacement

Dans le centre-ville de Lille, la concurrence est très forte. Il y a beaucoup d’autres pharmacies et donc les prix sont tirés vers le bas. Aurore Tellier n’a pas réussi à apprivoiser ce contexte. "L’augmentation des prix, l’augmentation des charges, la baisse de fréquentation, de 30% à peu près depuis le Covid", justifie-t-elle. L’établissement fermera définitivement mi-juin. Les restaurateurs lorgnent sur cet emplacement stratégique.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.