Quand la greffe et le don d'organes sauvent des vies

À l'occasion de la journée de la greffe et du don d'organes, ce 22 juin, une équipe de France 2 est partie à la rencontre de deux greffés.

France 2

Ce 22 juin est la journée de la greffe et du don d'organes. Pour l'occasion, une équipe de France 2 est allée à la rencontre de Fabrice Dameron et Mathilde Chassoux, deux greffés.

Depuis sa greffe du coeur l'an dernier, Fabrice, 39 ans, sent dans sa poitrine des battements inconnus, ceux d'un coeur nouveau. Une malformation cardiaque depuis la naissance l'empêchait de vivre normalement. Et pour que son corps accepte ce nouveau coeur, il suit un traitement antirejet, tous les matins, tous les soirs, à vie. Aujourd'hui il fait du sport tous les jours, sans modération.

Appropriation totale

À 11 ans, Mathilde est une battante. Il y a huit ans, atteinte d'un cancer du foie, elle subit une greffe. Son nouvel organe lui a sauvé la vie. Au fil des années, Mathilde s'est totalement approprié un foie qui n'était pas le sien, sans oublier son donneur.
 

Le JT
Les autres sujets du JT
La Fondation greffe de vie ambitionne de faire baisser d\'un tiers le taux de refus de prélèvement d\'organes après la mort.
La Fondation greffe de vie ambitionne de faire baisser d'un tiers le taux de refus de prélèvement d'organes après la mort. (MYCHELE DANIAU / AFP)