Vidéo "Body positive" : "Il est temps que les gens aussi voient des mecs qui s'assument et qui déconstruisent ça"

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Parler des complexes et de notre rapport au corps, c'est ce que fait Benjamin Névert avec ses potes dans des discussions "Entre mecs" sur YouTube. Il raconte.
BRUT
Article rédigé par
France Télévisions

Parler des complexes et de notre rapport au corps, c'est ce que fait Benjamin Névert avec ses potes dans des discussions "Entre mecs" sur YouTube. Il raconte.

"L'homme parfait il est grand, il est musclé, il a de la barbe et en même temps pas trop. En fait, il reste pas grand monde, hein."

Les questions des complexes et du rapport à son corps, Benjamin Névert les a évoquées dans "Entre mecs", sa série sur YouTube. "Moi, les complexes sur mon corps, ils sont arrivés très tôt. Ils sont arrivés vers 6 ans. En fait, vers 6 ans, on s'est rendu compte que j'avais un retard de croissance", explique Benjamin.

Un complexe peut en cacher un autre

Pour lui, les complexes évoluent avec le temps : lorsqu'un complexe disparaît, Benjamin estime qu'il est remplacé par un autre. "Il y a une période où j’étais hyper complexé par mes oreilles, à un moment par mon nez parce que j'ai le nez cassé, enfin, en vrai, il y a toujours un truc qui va pas", confie-t-il.

Trop de figures de masculinité ?

Selon le youtubeur, les héros avec lesquels on grandit sont souvent incarnés par des figures de masculinité. "Les héros de films, les héros de bandes dessinées, les héros de romans, etc, c'est pratiquement que des mecs, donc je pense que je me suis construit avec beaucoup de mecs héros. Après, des mecs qui déconstruisent et qui ressemblaient à ce que moi j'étais, j'en ai pas eu, en fait. Il est temps que les gens aussi voient des mecs qui s'assument et qui déconstruisent ça", conclut-il.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.