Autrement psy : comment naît une rumeur ?

Comme chaque vendredi, Jeanne Siaud-Facchin parle psychologie en plateau. Thème du 29 mars : la rumeur.

France 3

En début de semaine, des rumeurs ont été à l'origine d'un déferlement de violences à l'encontre de la communauté rom. Sur les réseaux sociaux, certains ont prétendu que les Roms étaient à l'origine d'enlèvements d'enfants. Tout cela s'est traduit par des expéditions punitives. Mais comment naît une rumeur ? "C'est une information qui circule à très grande vitesse. C'est un bruit qui court. Et la rumeur, elle se crée sur la jalousie, la rivalité, sur l'envie, mais le plus souvent sur la peur, la méfiance. Le plus souvent, le méchant, c'est l'autre", explique en plateau Jeanne Siaud-Facchin, psychologue.

L'effet boule de neige

La rumeur se fonde souvent sur un mensonge, mais un mensonge crédible. "C'est ça qui lui donne toute sa force. Et elle se propage en gonflant, comme le phénomène de boule de neige, et elle se déforme au fur et à mesure, parce que chaque personne, chaque média qui va relayer l'information, va ajouter un ingrédient, une émotion", souligne en plateau la psychologue. Et d'ajouter : "On pourrait dire que la rumeur a quelque chose de jubilatoire, d'excitant, ce qui probablement l'entretien beaucoup".

Le JT
Les autres sujets du JT
Psy
Psy (FRANCE 3)