Vaccination : pénurie de médecins remplaçants cet été

Publié
Durée de la vidéo : 2 min.
Vaccination : pénurie de médecins remplaçants cet été
France 2
Article rédigé par
N. Tabouri, M. Gatoux, N. Salem, A. D'Abrigeon - France 2
France Télévisions

La campagne vaccinale mobilise des centaines de médecins en France. Conséquence, cet été, les cabinets peinent à trouver des remplaçants. Certains médecins se retrouvent obligés de raccourcir leurs vacances. 

Chaque été, les cabinets médicaux comptent sur des médecins remplaçants pendant les vacances. Problème, cette année, les centres de vaccination ont mobilisé de nombreux médecins et certains cabinets se retrouvent délaissés. Dans la Mayenne, deux remplaçants viennent d'habitude compléter l'équipe médicale du docteur Luc Duquesnel. Aucun n'a répondu à l'appel cette année. "La semaine prochaine c'est un blanc, je n'ai pas de remplaçant, j'ai la possibilité de ne prendre aucun patient. Cette situation, on ne l'a jamais connue", regrette le médecin généraliste. "On a peur de l'avenir" poursuit une patiente retraitée. 

Mobilisation massive dans les vaccinodromes 

Cette désertification des remplaçants, en particulier dans les milieux ruraux, s'explique par la mobilisation médicale massive dans le cadre de la campagne vaccinale. Des postes parfois plus rémunérateurs : 420 euros brut la demi-journée, contre 500 à 600 euros la journée complète en cabinet. Face à cette pénurie de remplaçants, les médecins se retrouvent contraints de raccourcir leurs congés d'été. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Professions médicales

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.