Greffe : l'homme aux trois visages

C'est une première médicale. Jérôme Hamon a été greffé du visage pour la seconde fois. France 2 a recueilli son témoignage.

Voir la vidéo
France 2

Après une première tentative qui avait finalement échoué, Jérôme Hamon a subi une greffe intégrale du visage une seconde fois. S'en sont suivis des mois d'attente dans des conditions difficiles qui ont abouti à un véritable exploit médical. C'est en effet une première mondiale. "Je me sens très bien. J'ai quand même des périodes de grande fatigue", confie-t-il.

Retrouver son anonymat

Son premier visage a été déformé pendant 30 ans par une maladie : la fibromatose. France 2 l'avait suivi en 2008, au moment où il envisageait une première greffe. Le 27 juin 2010, ce fut le grand saut. L'opération était inédite. Elle a pu avoir lieu grâce à un donneur anonyme et a duré 12 heures. Pour Jérôme Hamon, une nouvelle vie a pu commencer. Ce visage, il l'a fait sien immédiatement. Mais en 2015, tout était à recommencer. Un médicament pour le rhume, incompatible avec sont traitement antirejet a affecté son visage, qui s'est dégradé. Il alors fallu greffer intégralement, sur des tissus abîmés, un nouveau visage. Du jamais vu ! Aujourd'hui, Jérôme Hamon n'aspire qu'à une seule chose : retrouver son anonymat que sa première opération lui avait procuré.

Le JT
Les autres sujets du JT
Jérôme Hamon, qui a reçu une greffe au visage, ci-contre avec l\'un de ses médecins, le professeur Laurent Lantieri, à l\'hôpital européen Georges Pompidou à Paris, le 13 avril 2018.
Jérôme Hamon, qui a reçu une greffe au visage, ci-contre avec l'un de ses médecins, le professeur Laurent Lantieri, à l'hôpital européen Georges Pompidou à Paris, le 13 avril 2018. (PHILIPPE LOPEZ / AFP)